Entre flamants roses et eau turquoise : Isla Holbox, le trésor caché du Mexique

Entre flamants roses et eau turquoise : Isla Holbox, le trésor caché du Mexique

Vidéo Voyages

À deux heures de Cancún se trouve une île aux couleurs pastels qui répond au doux nom de Holbox. Séjour de rêve garanti où tout n’est que calme et volupté.

 

En manque d’idées voyages ? Envie d’aller dans un endroit encore préservé par le tourisme et les Club Med ? L’île située au nord de la péninsule du Yucatan et à deux heures de Cancún est un vrai petit coin de paradis, et sûrement l’un des endroits les plus beaux du Mexique (hormis l’incroyable lac rose Las Colorades). D’ailleurs, l’île fait partie de la Yum-Balam, une réserve naturelle protégée. Holbox (qui veut dire « lac noir » en maya yucatèque) – à prononcer Holboch – est facilement accessible en 20 minutes à peine en ferry depuis le port de Chiquila.

© Flickr @elojodeef

Dépaysement total

À Holbox, il n’y a pas de routes goudronnées, ce qui veut dire – en plus du calme et d’un environnement protégé – : pas d’embouteillages car pas de voitures, et seulement des chemins de sable blanc. Pour se déplacer de paysage en paysage, de maison colorée en cocotier, on opte pour le vélo ou la voiturette de golf (des petits buggys électriques qui font aussi office de taxis). Ou, pour les plus courageux, à pied, l’île faisant juste 35 kilomètres de long sur 1,6 kilomètre de large.

Lire aussi > Cap sur les 10 plus belles plages du monde

© Flickr @descubriendoelmundo

Entre plages paradisiaques, flamants roses et ratons laveurs

Pour voir les flamants roses et se prendre pour Tom Hanks dans Seul au monde, l’espace de quelques heures, direction Punta Mosquita, à l’est de l’île. On peut également observer de nombreuses espèces d’animaux comme des lézards, des pélicans, des ratons laveurs à l’île aux Oiseaux (Isla Pájaros) et nager dans la lagune Yalahau aux côtés des dauphins. Dans la mangrove, on peut même parfois y apercevoir des crocodiles.

© Flickr @Steven Zwerink

Et à 20 minutes, plus à l’ouest, il y a Punta Coco. L’eau y a des reflets roses et dorés. Un cadre enchanteur où les couchers de soleil y sont les plus beaux à observer.

De mai à septembre, on peut également aller nager – dans une eau à 30° – avec les requins-baleines. Une expérience unique. Et malgré leurs noms, qu’on se rassure, ces plus grands poissons du monde sont totalement inoffensifs pour l’homme puisque qu’ils ne se nourrissent que de plancton. On en profite aussi pour nager au milieu des raies et des tortues marines, ppour finir par se sécher au soleil sur l’une des plages de rêve de l’île.

Une île de pêcheurs

Les 2 000 habitants de Holbox vivent principalement de la pêche. On déguste ainsi franchement pêchés les meilleurs poissons et fruits de mer de l’île, voire du Mexique. De nombreuses excursions sont également organisées : pêche au gros, pêche à la mouche… Et rien de mieux que de déguster sa langouste que l’on a soi-même pêchée, et la cuisiner à la noix de coco, comme le font les habitants de l’île, ou son porpre bar farci au citron vert, à l’ail et au romarin.

Lire aussi > Dix îles européennes sublimes à explorer cet été

© Flickr ©ann-dabney
© Flickr @Drew Taylor

Le soir, après une avoir dégusté une « marquesitas », une crêpe dentellée locale, comme il n’y a pas de boîtes de nuit, ce qui rend Holbox encore plus paisible et lui donne les surnoms d’anti-Cancun et de nouveau Tulum (quand c’était un paradis hippie dans les années 70), direction le bar en hauteur de l’hôtel Las Tortugas pour boire quelques verres de Tequila avant de déguster une pizza au homard à Edelyn.

CIM Internet