Paris Match Belgique

Quatre bonnes raisons de s’organiser une virĂ©e en Occitanie illico

D.R.

Le Château Corneilla de William Jonquères d’Oriola, un sublime vignoble Ă  visiter. | © occitanie trip

Voyages

Envie de couleurs dorées… d’ocre et de bleu à perte de vue… On en rêve en hiver. Alors, on booke un vol pour Perpignan et on découvre !

 

1. Pour en prendre plein la vue

Partir en rando à l’assaut du Pech de Bugarach, point culminant des Corbières (1230 mètres d’altitude) avec une boucle de 15 km sur le Sentier Cathare. On démarre du petit village de Bugarach au cœur de nombreuses légendes : piste d’atterrissage pour ovnis, étranges lumières … le village a fait l’objet de nombreux récits ésotériques et complètement loufoques.

2. Pour regarder les anchoĂŻeuses travailler comme il y a plus de 100 ans

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ogst (@ogst_hasselt)

Même si l’anchois se fait rare dans les eaux du port de Collioure, il est encore transformé dans la région. Trois variantes : anchois au sel, filets d’anchois en saumure, filets d’anchois à l’huile. Le salage et les autres opérations délicates sont encore réalisés à la main, en général par des femmes, les anchoïeuses. Résultat un anchois moelleux qui combine saveur et douceur.

3. Pour admirer les champions de Kite

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mondial du Vent (@mondialduvent)

Entre Narbonne et Leucate souffle un vent de folie…A tel point que le Mondial du vent se déroule du 5 au 10 avril à Leucate avec un défilé de champions mondiaux en Kitesurf et windsurf qui viennent défier la tramontane.

4. Pour visiter un domaine viticole

Et en particulier le Château Corneilla de William Jonquères d’Oriola. Si vous êtes cavalier.re, ce nom ne vous est pas étranger… Le grand-père de William reste à ce jour le cavalier le plus titré aux Jeux Olympiques, en saut d’obstacles. Mais dans la famille, on est viticulteur depuis 27 générations. Aujourd’hui, William a repris la direction du domaine familial. Et ce après un tour du monde au cours duquel il a sillonné des dizaines de vignobles pour y puiser des connaissances et s’inspirer des pratiques culturales et œnologiques des autres contrées. Depuis il a testé quelques modes de fabrication : En 2013, une partie des raisins récoltés ont été expédiés en Angleterre afin de permettre l’élaboration du premier vin vinifié au cœur de Londres dans une ancienne distillerie de gin.

En 2018, la cuvĂ©e Élevage en mer/Élevage sur terre a rĂ©alisĂ© un tour du monde en bateau de plusieurs mois afin de proposer une expĂ©rience de dĂ©gustation comparative. En 2021, une nouvelle cuvĂ©e fut élevĂ©e dans des conditions extrĂŞmes (dans une cave semi-enterrĂ©e Ă  1800m d’altitude) pour permettre de rĂ©aliser une nouvelle expĂ©rience Ĺ“nologique… Il ouvre sa cave de dĂ©gustation toute l’annĂ©e du mardi au samedi. A dĂ©couvrir : Les Cavalcades (en blanc et rouge), l’Altitude 231 mètres, La Canaille, et notre prĂ©fĂ©rĂ© L’Indigène sans sulfites ajoutĂ©s qui, outre sa belle robe rubis grenat, dĂ©veloppe des arĂ´mes de fruits noirs et d’épices.

Pour découvrir le vin et les lieux, rendez-vous sur jonqueresdoriola.fr.

 

Mots-clés:
vacances vignoble
CIM Internet