Paris Match Belgique

Bienvenue au « Pablo Escobar Hotel »

Recouverte d'écorces d'arbres, la facade extérieure laisse deviner les tapis persans et autres accessoires de déco 100% design. | © Casa Malca

Voyages

Les plus grands fans de la série Narcos peuvent désormais séjourner dans l’une des anciennes maisons du « roi de la cocaïne », récemment transformée en hôtel de luxe.

Avec trente milliards de dollars, on peut faire plein de choses. Et notamment s’acheter des propriétés dignes des plus grands fantasmes immobiliers. Assis sur une telle fortune, le célèbre boss du cartel de Medellin Pablo Escobar était propriétaire de nombreuses villas et autres somptueuses maisons, ne se refusant aucune excentricités. L’une d’elle, située sur les rives de Tulum au Mexique, est devenue l’adresse d’un hôtel de luxe à la décoration moderne et léchée.

Lire aussi > Bienvenue dans la suite d’hôtel la plus chère du monde

Construite dans le courant des années 80, cette maison fut pendant longtemps le havre de paix du « roi de la cocaïne ». Renommée « Casa Malca », elle est désormais celui des voyageurs après avoir longtemps été laissée à l’abandon.

© Casa Malca.

Eco & Art friendly

Dans ce palace qui fait face à l’océan, installé sur les rives mexicaines de Talum, on trouve une décoration bien différente de celle choisie par le plus puissant baron de la drogue. Tombé amoureux du domaine, le galeriste Lio Malca s’est réapproprié les lieux pour en faire un pied-à-terre de charme pour les touristes aisés. Un bonus pour les aficionados de street art qui pourront y retrouver une collection des plus grands chefs-d’oeuvres dispersés dans les 35 chambres de l’hôtel.

Lire aussi > 5 hôtels sur l’eau pour se la jouer explorateur de luxe

Inspiré par ce coin paradisiaque et marqué par l’histoire, ce marchand d’art américain a souhaité en faire un lieu de séjour eco-friendly. Recouverte d’écorces d’arbres, la facade extérieure laisse deviner les tapis persans et autres accessoires de déco 100% design.

© Casa Malca
© Casa Malca

Nuit de luxe

Décrit comme un lieu « propice aux rêves, pensé pour les personnes créatives », la « Casa Malca » prétend également pouvoir changer « votre manière de concevoir le voyage ». Palmiers dorés, sable blanc et hamacs colorés : sur Instagram, les photos font languir les internautes. Le prix à payer pour un simple dodo dans ce petit coin de paradis ? 400 euros, tout de même.

🌀 Sit back and relax on a unique journey you will never forget 🌀 #BeachVibes #CasaMalca #CasaMalcaMagic #Tulum

A post shared by Casa Malca Tulum (@casamalca) on

This must be the place. 📸 @sickerthanyouraverage #CasaMalca #CasaMalcaMagic #Tulum #Mexico

A post shared by Casa Malca Tulum (@casamalca) on

🔹 Numero 21 🔹#GardenRoom #Jungle #CasaMalcaMagic #CasaMalca

A post shared by Casa Malca Tulum (@casamalca) on

#HoltonRower hanging in Salon Azul at #CasaMalca #Tulum

A post shared by Casa Malca Tulum (@casamalca) on

CIM Internet