Paris Match Belgique

Hambourg, la citadine cool et confidentielle

L'eau est omniprésente dans la cité hanséatique | © KW

Voyages

Hambourg a beau être la deuxième plus grande ville d’Allemagne et s’enorgueillir d’une grande richesse historique et culturelle, les touristes ont tendance à lui préférer la hype berlinoise ou le folklore bavarois. Et pourtant, entre architecture et contre-culture, la ville vaut le détour. À condition de ne pas se laisser effrayer par son climat capricieux… 

Si les Inuits ont plus de cinquante mots pour désigner la neige omniprésente dans leurs contrées, les Hambourgeois, eux, n’ont besoin que d’un seul mot pour annoncer la couleur : « Regenstatt », soit en français dans le texte, la « ville pluie », manière sans équivoque de dire qu’à Hambourg, celle-ci ne s’arrête (presque) jamais de tomber. Tantôt simple crachin, tantôt comme décuplée par le vent glacé de la mer du Nord, la pluie est aussi indissociable de la ville hanséatique que son riche héritage industriel. Héritage dont lui vient d’ailleurs son surnom, la ligue hanséatique désignant au Moyen-Âge l’association de villes marchandes autour de la mer du Nord et de la Baltique. De quoi épater d’emblée vos compagnons de voyage grâce à votre culture générale.

KW

Du neuf avec du vieux

Émerveillement garanti aussi en choisissant de séjourner dans un des 25 Hours Hotels établis dans la ville, de préférence le 25 Hours Altes Hafenamt, qui jouit à la fois d’une situation géographique idéale ainsi que du prestige d’accueillir deux des hotspots les plus courus d’Hambourg. Situé dans un des bâtiments de brique rouge du vieux port, l’hôtel compte 49 chambres seulement, décorées avec goût par le studio Dreimeta. Bois flotté, matériaux de récupération, brique apparente et incroyable hauteur sous plafond, l’endroit mêle références au passé maritime des lieux avec une esthétique résolument moderne, en témoigne le rose millenial qui orne les murs de certaines suites. Des suites où tout a été pensé pour séduire les hipsters 2.0, des baffles aux magazines hype sans oublier les fixies mis à disposition et faisant office dans les chambres de décoration.

DR

Lire aussi > Irrésistible Reykjavik, entre nature sauvage et adresses hype

Ancrage branché

Outre sa décoration soignée et son ambiance cool et décontractée, le 25 Hours Altes Hafenamt séduit aussi et surtout grâce aux deux spots branchés qu’il abrite, le Neni et le Boilerman. D’un côté, au Neni, une cuisine aux influences libanaises et orientales raffinées, où l’on se régale de mezzes parfumés, à moins de se laisser tenter par l’irrésistible salade de poulet croustillant à la coréenne. Le who’s who de la ville s’y presse, et gare à ceux qui n’auront pas pensé à réserver. Mais que les clients de l’hôtel se rassurent : le généreux buffet du petit-déjeuner fait également la part belle aux influences libanaises, à savourer tout en se régalant du cadre lumineux et raffiné de la salle à manger. Au Boilerman Bar, on fait la connaissance des branchés de la ville en sirotant les highballs surprenants qui ont fait la réputation de l’établissement, à commencer par un Gin&Basil délicieusement rafraîchissant, à boire avec modération pour ne rien rater de la ville.

DR
DR

Ambiance cosmopolite

Car Hambourg est tentaculaire, et il faut se lever tôt pour avoir l’occasion de découvrir ses merveilles cachées. Ou du moins, savoir où aller. Premier arrêt obligé : le quartier de Sternschanze, où l’on parcourt les allées du marché aux puces Flohschanze, entre vinyles, porcelaine kitsch et vêtements vintage. Avec ses façades fleuries, ses maisons de bouche branchées et ses petites boutiques de créateur, le quartier n’est pas sans rappeler certaines métropoles allemandes à la coolitude débordante, Berlin pour ne pas la citer. Situé à quelques minutes seulement du centre, St.Georg est l’épicentre de la culture gay à Hambourg, mais aussi et surtout un émerveillement pour les amateurs d’architecture.

KW

Lire également > Vie de palazzo à Rome dans l’écrin atypique du G-Rough

Héritage atypique

Si on laissera aux fêtards ébullients venus enterrer vie de garçon/jeune fille et dignité le soin de s’aventurer dans le quartier rouge, il ne faut toutefois pas hésiter à aller faire un tour du côté de St.Pauli, bastion de coolitude à l’ombre des sex-shops et des chaînes de fast-food. Ruelles pavées, façades pastel ornées de verdure et boutiques innovantes, le quartier est charmant et n’a gardé de son passé sulfureux qu’une ambiance toute particulière qui fait son charme aujourd’hui. Au nord de St.Pauli, les quelques rues qui forment le Karolinenviertel sont particulièrement attractives et ne manqueront pas de séduire les touristes en quête d’une pause gourmande après avoir arpenté sans relâche les pavés d’Hambourg.

KW

Sous le soleil exactement

Et si d’aventure le soleil devait se lasser de se cacher et daigner se montrer, c’est à HafenCity qu’il faut se trouver pour profiter au mieux de ses rayons. Dans le dédale des anciens bâtiments industriels, il se reflète sur l’Elbe et fait briller les baies vitrées, pour un résultat enchanteur qui achèvera de convaincre les sceptiques du charme fou de la ville.

CIM Internet