Paris Match Belgique

Seule sur une île depuis 40 ans avec 400 chevaux et 300 000 phoques

Sable Islands accueille un humain, mais des centaines de chevaux

Voyages

Métro, boulot, dodo, et embouteillages en prime : un quotidien auquel Zoe Lucas a choisi de renoncer. Depuis 40 ans, cette scientifique vit seule sur Sable Island, un minuscule îlot au large du Canada. Seule, ou presque : elle partage l’île avec 400 chevaux et 300 000 phoques. 

Zoe Lucas a visité Sable Island pour la première fois en 1971, alors qu’elle avait 21 ans seulement. Venue pour admirer les chevaux qui peuplent l’île, elle a eu un coup de foudre immédiat pour l’endroit et s’est jurée d’y retourner. Un objectif qu’elle a mené à bien une fois son diplôme de naturaliste en poche. Depuis 40 ans, elle est la seule habitante de l’île, où elle étudie la faune locale.

Nature sauvage

Une faune qui lui tient compagnie : si Zoe Lucas est la seule habitante humaine, l’île accueille cependant 400 chevaux, 350 espèces d’oiseaux et pas moins de 300 000 phoques. Coincée entre les courants froids venus du Labrador et le Golf Stream, l’île est un des endroits où il y a le plus de brouillard au monde, et les températures hivernales peuvent descendre jusqu’à -20 degrés.

Lire aussi > L’île d’Okinoshima sera bientôt interdite à tous les visiteurs 

Zoe Lucas a eu un coup de foudre pour l’île – Facebook @ Rick Mercer Report

Drôles de naufrages

Pas de quoi décourager Zoe Lucas : d’un naturel timide et introverti, elle savoure la solitude complète que lui procure Sable Islands, et affirme vouloir y habiter le plus longtemps possible. Son nécessaire de survie : des jumelles et un carnet, pour ne rien rater de ce que l’île a à offrir. Des paysages préservés à la faune sauvage, sans compter quelques surprises : en 40 ans, Zoe a vu pas mal d’objets originaux échouer sur Sable Island. Le plus étonnant : « une jambe de bois ! Je ne comprends toujours pas comment elle est arrivée là ».

CIM Internet