Paris Match Belgique

Prise de la Bastille dans l’écrin boisé du Boutet

Un palace installé dans une ancienne manufacture de bois | © DR

Voyages

Si proche et pourtant tellement dépaysante, Paris n’a de cesse de surprendre. Et pour profiter au mieux de la ville lumière, rien de tel que de la découvrir au départ de l’écrin boisé du Bastille Boutet. 

Ce qui séduit d’abord lors d’un séjour au Bastille Boutet, c’est le quartier. À la croisée de la Bastille et du Marais, on y savoure une ambiance décontractée et les nombreuses maisons de bouche à proximité, avec une mention spéciale au délicieux traiteur corse installé à quelques mètres seulement de l’hôtel. Un hôtel à l’élégante devanture industrielle, installé dans une ancienne manufacture de bois réaménagée.

DR

Forêt enchantée

Un passé que le Bastille Boutet a tenu à préserver, avec une décoration moderne et épurée où le bois est à l’honneur, effet rehaussée par le parfum signature de l’hôtel, aux envoutantes notes de santal, qu’on se fait un plaisir de ramener à la maison sous forme de bougie. Situé à quelques minutes seulement de la prestigieuse école Boulle, l’hôtel a su tirer avantage de son voisinage. Cest en effet une ancienne étudiante, Astrid Dieterlen, qui a été chargée de l’aménagement de l’hôtel, et qui a confié la conception d’une suite aux étudiants de la filière Territoires Habités. Et habité, l’hôtel l’est, par ce supplément d’âme qui fait qu’il tient plus de la maison provisoire, où l’on rentre avec plaisir après une journée passée à arpenter la ville. Un sentiment renforcé par la gentillesse et la disponibilité du personnel.

Lire aussi > Croquer la ville à Paris grâce au Food Trip

Accor Hotels – Karl Hab

Si la façade en impose, ce 5 étoiles est tout sauf un mastodonte, avec 80 chambres seulement, dont 10 suites avec terrasses végétalisées, d’où l’on profite d’un délicieux répit du tourbillon de la ville ainsi que d’une vue imprenable sur celle-ci. Et pour que la détente soit complète, détour par le spa de l’hôtel, avec sauna, hammam et fitness, sans oublier une piscine intérieure faite pour le farniente. Avec ses carrelages bleus et blancs, elle évoque avec élégance et nostalgie les anciens bains parisiens, et on savoure le puits de lumière offert par la baie vitrée, sur laquelle donne à l’étage la salle du petit-déjeuner.

DR

Confort & volupté

Dans les étages, jeux de lumière et moquette feutrée donnent accès aux chambres, décorées avec luxe et sobriété. Avec leur hauteur sous plafond qui n’a rien à envier aux appartements haussmaniens et leur literie dotée de tout le confort et l’espace des Queen et King sizes américains, difficile de s’attacher aux suites lumineuses du Bastille Boutet.

DR

On aurait pourtant tort de s’y confiner: outre les fastes du spa et la générosité du petit-déjeuner, le Boutet séduit avec son bar boisé, où l’on savoure un cocktail avec vue sur le ballet des passants. Avant de les rejoindre pour arpenter les pavés de la ville lumière.

CIM Internet