Paris Match Belgique

Plongée dans les coulisses d’un palace new-yorkais mythique

New Yorker Hotel

Un palace de légende | © Flickr @ Wally Gobetz

Voyages

Du haut de ses 41 étages, l’hôtel New Yorker domine la 8e avenue et Midtown. Silhouette emblématique du coeur de Manhattan, le bâtiment renferme son lot de secrets, qu’un employé de longue date de l’hôtel a accepté de dévoiler. 

C’est à Untapped Cities, plateforme visant à partager tous les secrets de la Grosse Pomme, que Joe Kinney, employé au New Yorker Hotel depuis 1996, a choisi de révéler les coulisses du palace. L’occasion de surprendre les touristes et de confirmer certaines prétendues légendes urbaines aux New-yorkais. Notamment l’existence d’un tunnel secret reliant l’hôtel à la station de métro de Penn Station. Egalement au sous-sol de l’hôtel : un coffre-fort, datant de l’époque où une banque y était installée, et désormais transformé en bar ambiance Loup de Wall-Street.

Lire aussi > Untapped Cities, le projet qui propose de découvrir New-York autrement

Plus glauque tout de même : l’hôtel, ou plutôt le bâtiment qui l’abrite, est la propriété de l’Eglise de la Réunification, la secte religieuse fondée par le Révérend Moon. La salle de bal de l’hôtel a d’ailleurs été le théâtre du mariage de 4 000 disciples de la secte en juillet 1982. Des pratiques en contraste total avec l’image du New Yorker comme étant un précurseur, notamment sur le plan de la technologie. Lors de son ouverture en 1930, toutes les chambres étaient en effet équipées d’une radio et l’hôtel a détenu un temps le record de bâtiment contenant le plus de télévisions au monde.

Des publicités vintage sorties des archives du New Yorker

Hôtes de prestige

Pas étonnant quand on sait que l’hôtel a été la dernière demeure d’un inventeur de génie. De 1933 jusqu’à sa mort 10 ans plus tard, Nikola Tesla, à qui on doit le courant alternatif mais aussi le radar et les robots télécommandés, a habité les suites 3327 et 3328 de l’hôtel. Et si aujourd’hui le New Yorker n’a rien perdu de sa superbe, il a tout de même dit adieu à quelques uns de ses fastes d’antan, à commencer par la patinoire autour de laquelle les dîneurs pouvaient admirer du patinage artistique tout en mangeant leur lunch ou leur souper. Pour séjourner dans ce palace historique de Manhattan, compter 160 euros la nuit en moyenne. Un prix somme toute raisonnable pour faire partie de l’Histoire…

CIM Internet