Paris Match Belgique

Vacances supersize aux Bahamas dans l’hôtel spécialement conçu pour les touristes obèses

Au Resort, on laisse ses complexes à la maison | © Facebook @ The Resort

Voyages

Selon les chiffres de l’OMS, plus de 1.4 milliards d’adultes dans le monde sont obèses. Et plutôt que de se laisser aller à la grossophobie, un hôtel des Bahamas a eu l’idée de s’adapter entièrement à leurs besoins, des portes plus larges aux chaises longues renforcées. 

Plages de sable fin, ambiance tropicale et décor soigné, de prime abord, rien ne distingue The Resort des autres complexes de luxe des Bahamas. Et pourtant, la différence est de taille : ici, tout a en effet été pensé pour les voyageurs obèses et leur confort. L’argument de vente de l’hôtel pour se démarquer de la concurrence : The Resort est le seul établissement au monde à s’adresser spécialement aux personnes pesant 190 kilos et plus, et pour qu’ils se sentent à l’aise en vacances, chaque détail son importance.

Le mobilier a été spécialement renforcé – Facebook @ The Resort

Un sanctuaire

Ainsi, c’est l’hôtel tout entier qui a été adapté. Les portes ont été élargies, les chaises sont faites de bois particulièrement solide, les lits ont été renforcés de barres d’acier et sur la plage, les transats font un mètre de large et peuvent supporter jusqu’à 250 kilos. Et du côté du buffet, James King, le propriétaire de l’hôtel, assure qu’il a été conçu spécialement pour les gourmands aux appétits conséquents. Ainsi que ce vétéran de l’industrie hôtelière l’a expliqué au quotidien britannique The Independent, « The Resort est un endroit où les gens peuvent venir et avoir la certitude de passer un bon moment sans aucun jugement. C’est un sanctuaire ». Un havre que James King a voulu créer après avoir constaté les problèmes auxquels les voyageurs supersize doivent faire face.

Lire aussi > La grossophobie passe de plus en plus mal à la télévision

Des buffets prévus pour les « appétits conséquents » – Facebook @ The Resort

Et James King de citer en exemple la mésaventure de cette vacancière séjournant dans un hôtel de Grenade dont il était le manager. « Je l’ai vue littéralement traverser un transat de plage qui n’a pas pu supporter son poids. Une humiliation à laquelle s’est ajoutée le fait que, règlement de l’hôtel oblige, elle a dû payer 150 euros pour destruction de propriété ». Un risque que les vacanciers du Resort ne courent pas, mais il reste tout de même un obstacle de taille : le coût des vacances, 16 400 dollars les 6 jours, soit près de 14 000 euros. Ce qui n’arrête pas les touristes : si 60% de la clientèle de l’hôtel est américaine, les autres viennent d’aussi loin que d’Espagne ou de Grande-Bretagne pour profiter de ces services XXL.

La volonté d’offrir un sanctuaire dans un cadre idyllique – Facebook @ The Resort

Redécouvrir son corps

A ceux qui accuseraient James King de « promouvoir l’obésité », l’entrepreneur répond que le catalogue d’activités proposées par The Resort inclut des séances de thérapie de groupe, et que les occupations proposées ont été pensées pour « pousser les voyageurs à ré-évaluer leur corps ». Un corps qu’ils osent afficher ici sans complexes ni crainte d’être jugés. Shawn-Marie Riley, une touriste texane de 36 ans, a ainsi confié au New York Post que « pouvoir se sentir normal, même juste le temps d’une semaine, est une vraie bénédiction. Les gens ne peuvent pas s’imaginer ce qu’on ressent quand on se balade sur la plage et que quelqu’un nous compare à une baleine échouée. Ici, j’ai pu porter un bikini sans jamais me sentir inconfortable, en sachant que les gens prêtaient attention à ma beauté et non à mon poids ». Et il semblerait que The Resort contribue à sa manière à faire changer les mentalités.

Lire également > Fox Factor, le jeans plus-size 100% belge

Les vacanciers ont ému l’Angleterre – Facebook @ The Resort

Dans son dernier documentaire, 18-30 Stone Holiday, la chaîne de télévision britannique ITV a ainsi choisi de suivre les péripéties de 8 vacanciers venus se ressourcer aux Bahamas. Des vacanciers plus-size dont les combats et les complexes ont ému la rigide Albion toute entière, qui l’a manifesté à coup de messages de soutien sur Twitter. Et l’un des utilisateurs de commenter que « ces belles personnes ont fait un tel travail pour surmonter leurs complexes. Je suis ravi pour eux tous, ils sont superbes ». De quoi donner l’espoir aux participants d’avoir des vacances des moqueries habituelles qu’ils doivent subir.

CIM Internet