Paris Match Belgique

5 destinations préservées où surfer toute l’année

Cap sur Taghazout et son ambiance décontractée | © Clément Jadot

Voyages

Fini de s’imposer les déferlantes de débutants sur les plages de Biarritz ou d’attendre l’oeil morne que la Mer du Nord se décide à servir des rouleaux. Pour surfer en toute liberté, quelle que soit la saison, cap sur ces 5 destinations (presque) confidentielles. 

Taghazout, ambiance hippie-chic en bord d’Atlantique

Entre cantines hype et ambiance baba cool, Taghazout est une destination parfaite pour profiter des vagues et de l’été indien, avec des températures qui permettent de surfer sans combi jusqu’au mois de novembre. Au Mouja, on savoure une cuisine inventive et on profite de la carte stylisée de la côté réalisée par les propriétaires des lieux pour faire le tour des meilleurs spots de la péninsule. Avec un passage obligé par Imsouane pour y savourer poisson et crustacés fraîchements pêchés.

Facebook @ Cafe Mouja

Santa Barbara, Portugal confidentiel

Plutôt que de se joindre aux hordes de surfers pro et amateurs qui donnent aux spots de l’Algarve des airs de salle d’attente bondée, cap sur les Açores, et plus particulièrement l’île de Sao Miguel, où Ribeira Grande et ses rouleaux accueillent chaque année une compétition mondiale de surf. Suivant le spot et le courant, le spot est aussi accessible aux surfers confirmés qu’aux débutants. Pour se remettre de ses émotions, rien de tel que les cocktails originaux et les sushis ultra frais du Santa Barbara Eco Beach Resort tout proche.

Santa Barbara Eco Beach Resort

Surf arctique à Reykjanes

Sur les traces d’Ingo Olsen, précurseur de la scène surf en Islande, on s’attaque aux eaux glacées de la péninsule de Reykjanes – combinaison intégrale, capuche et gants obligatoires. Déferlantes et paysages à couper le souffle font de Reykjanes un territoire prisé des initiés qui y affrontent les éléments. Pour une découverte en douceur, rien de tel que de faire confiance à l’expertise d’Ingo et de ses Arctic Surfers.

Facebook @ Arctic Surfers
Facebook @ Arctic Surfers

Fuerteventura, l’Hawaï européenne

Connue comme « l’Hawaï d’Europe », la perle des Canaries offre, outre des paysages désertiques ultra photogéniques des breaks impressionnants, rendus plus périlleux encore par le corail aiguisé qui tapisse le sable sous les vagues. Si la perspective peut effrayer les surfers moins expérimentés, rien de tel qu’une initiation en douceur à Lanzarote, aussi jolie mais plus gentille avec les novices.

Fuerte365

Jiyeh, l’insoumise

Au large de Beyrouth, à Jiyeh, les vagues peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de haut, faisant le bonheur des locaux et des initiés, qui sont de plus en plus nombreux à aller s’essayer à ce terrain de jeu encore relativement préservé.

Flickr @ Bilal Yassine
CIM Internet