Paris Match Belgique

Fini pour les paquebots d’approcher la place Saint-Marc à Venise de trop près

Les gondoles, elles, resteront bien à Venise | © Belga / EPA/ANSA/JAMES MORGAN

Voyages

Avec leurs structures monumentales, les paquebots faisaient de l’ombre aux merveilles de Venise et suscitaient la colère des locaux. Ils devront désormais se tenir éloignés de la place Saint-Marc, pour le plus grand plaisir des habitants. 

Graziano Delrio, ministre italien des Transports et des Infrastructures a en effet annoncé sur Twitter que « les grands paquebots ne passeront plus par la place Saint-Marc. Ils accosteront à Marghera -de l’autre côté de la lagune. Le grand comité a donné son feu vert à la proposition du gouvernement ». Dès 2019, les navires de croisière quitteront donc le canal de la Giudecca, qui traverse Venise et longe la place Saint-Marc. Ils entreront désormais dans la lagune plus au sud de la ville, en empruntant la voie actuellement réservée aux pétroliers et aux portes-conteneurs.

Lire aussi > Menacée par les hordes de touristes, Venise contre-attaque

Les plus gros paquebots seront contraints de s’arrêter à Marghera, une zone industrielle en face de Venise. Les autres bateaux poursuivront leur route vers le terminal actuel, via un canal qui devra être rendu plus profond de quelques mètres pour les faire passer. Des aménagements dont le coût n’a pas encore été diffusé par les autorités. Reste qu’outre le coût des travaux, il faudra aussi faire avec une baisse éventuelle des revenus touristiques, la ville étant extrêmement dépendante du tourisme de croisière. Chaque année, les navires accostant dans la Cité des doses génèrent en effet des retombées économiques de 436 millions d’euros en Italie, dont 283 millions d’euros dépensés à Venise.

CIM Internet