Ahed Tamimi, symbole de la cause palestinienne : « Je n’ai rien fait de mal que je puisse regretter »

CIM Internet