Durant le Mondial, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque

CIM Internet