En Italie, le village olympique abandonné abrite aujourd’hui plus de 1000 réfugiés

CIM Internet