Si Trump n’était pas président, il serait poursuivi pour « entrave »

CIM Internet