À Singapour, les données de 14 200 porteurs du VIH volées et publiées

CIM Internet