Paris Match Belgique

Sous la forêt, la cache : la plus grande statue de Bouddha du monde refait surface

La statue est restée cachée pendant des milliers d'années. | © Capture d'écran Le Figaro

Environnement & Animaux

Elle était là depuis des siècles, préservée des regards par la végétation denses des montagnes à proximité de Guiyang. Restée invisible pendant des milliers d’années, la plus grande statue de Bouddha du monde a été révélée par la déforestation des forêts alentours. 

Caché dans les montagnes de la province du Guizhou, en Chine, l’ouvrage qui date de plusieurs milliers d’années mesure plus de 50 mètres de haut. Soit quatre mètres de plus que le Bouddha de Leshan, dans la province de Sichuan, considéré jusqu’ici comme le plus grand Bouddha sculpté dans la roche au monde. La tête du Bouddha de Guiyang mesure à elle seule 16 mètres de haut. Ainsi que le rapporte Le Figaro, la tête aurait été sculptée dans un rocher unique tandis que le reste du buste de la statue fait corps avec le reste de la montagne.

Lire aussi : 66 statues vieilles de 3 300 ans découvertes en Egypte

Une statue inachevée

La légende raconte que durant la dynastie des Tang, le maître Hai Nang et son disciple Hai Tung traversaient Guiyang, lorsque le niveau de la rivière s’éleva soudain, inondant les maisons des environs. Une grande partie de la population se retrouva sans logis, et le temple d’où ils venaient, près de Leshan, fut dévasté par les eaux. Le maître et l’élève auraient alors décidé d’ériger deux grandes statues de Bouddha à Guiyang et Leshan pour prévenir les catastrophes. Hai Nang étant âgé, il chargea son apprenti de retourner construire un Bouddha près de Leshan et s’engagea à ériger celui du village de Xiashui. Frappé par la maladie, Hai Nang mourut sans avoir fini sa tâche, ce pourquoi les yeux ne sont pas terminés.

CIM Internet