Paris Match Belgique

Après son esclandre à Jerusalem, Macron accusé d’avoir surjoué son accent français pour imiter Chirac

Emmanuel Macron à Jérusalem

aa | © Belga Images / Jacques Witt

Politique

En visite en Israël ce mercredi 22 janvier, Emmanuel Macron s’en est pris à des membres des forces de sécurité israéliens à l’entrée de la Basilique Saint-Anne à Jérusalem-Est. 

 

Peu avant l’arrivée d’Emmanuel Macron sur l’un des quatre territoires français dans la ville sainte, les services de sécurité français et israéliens en sont venus en main à l’entrée du monument. Le chef de l’État, venu à la rencontre des représentants des communautés chrétiennes, s’est alors emporté :

Lire aussi > « Depuis votre élection tout n’est que sang et violence » : Bardot « engueule » Macron

« Tout le monde connaît les règles. Je n’ai pas aimé ce que vous avez fait sous mes yeux. Sortez s’il vous plaît », a lancé le président de la République, avant d’ajouter: « personne ne doit provoquer personne ». Une séquence qui a étrangement rappelé le célèbre accès de colère de Jacques Chirac en 1996. Ses propos étaient d’ailleurs restés célèbres : « Voulez-vous que je remonte à bord de mon avion ? »

 

Certains n’ont d’ailleurs pas manqué de relever la façon dont le président français a forcé son accent, ce qui révélerait le manque de sincérité de son intervention. Certaines personnalités politiques l’ont même interprété comme une façon de mieux  « singer » Chirac. Alors, coup de com’ ou coup de sang ?

CIM Internet